Simon Compaoré: "Les élections de 2020, c’est le combat du siècle" Par Lassané Sawadogo 8 février 2020

La première session du Bureau Politique national du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), sest tenue ce 8 février 2020 à Ouagadougou. Élaborer une stratégie électorale pour une victoire garantie aux prochaines élections, c’est l’objectif de cette première session du BPN du parti au pouvoir.

Le secrétaire exécutif National, Lassané Savadogo au pupitre lors de cette session a dressé un bilan satisfaisant du parti au regard du « contexte délétère dans lequel il s’est réalisé ». Néanmoins, « des défis énormes restent à être relevés, à savoir la lutte contre l’hydre terroriste mais aussi et surtout, les défis liés aux élections de 2020 », a-t-il reconnu. Pour Lassané Savadogo l’objectif de ces élections de 2020 est de faire 60% dès le premier tour de la présidentielle de 2020. Il a donc exhorté tous les membres du parti à mettre tout en œuvre pour latteinte de cet objectif.
Simon Compaoré, président par intérim du parti, au sortir de cette première session a dit l’essentiel de ce qui se fait au cours de cette session. « C’est une session qui devait se pencher sur un seul point, la stratégie électorale en vue des échéances électorales de 2020″. Le président par intérim du parti a indiqué que « cette session a permis de faire le bilan des élections passées, de se pencher les élections à venir dans le contexte sécuritaire que nous vivons actuellement au Burkina, de déblayer le terrain, de peaufiner une feuille de route et d’adopter la stratégie pour aller en ordre de bataille pour les élections de 2020 ».

Par ailleurs, au-delà de la stratégie, Simon Compaoré a fait savoir que ce congrès a également permis d’arrêter une date pour la tenue d’un congrès ordinaire du parti afin de réajuster l’organigramme du parti surtout en ce qui concerne le Bureau politique National du parti. Ce congrès ordinaire se tiendra à l’en croire les 6 et 7 Mars 2020 pour la simple raison que « le mandat du Bureau actuel arrive échéance en mars 2020″ a-t-il dit.

Aussi, le président par intérim du MPP a fait noter qu’à l’issue du congrès ordinaire qui va permettre de redéfinir le Bureau politique du parti, s’en suivra un congrès extraordinaire pour élire le candidat du parti à l’élection présidentielle de 2020.
Pour Conclure Simon Compaoré a appelé l’ensemble des militants du MPP à rester soudés, à cultiver la paix, la cohésion sociale, et à s’engager sans réserve pour la défense de la patrie à travers le programme de volontaires pour la défense de la nation. Il a aussi et surtout appelé ses militants à une « mobilisation jamais égalée » pour les échéances électorales de 2020 car pour lui, « ces élections, ce combat, c’est le combat du siècle », a-t-il dit avec véhémence à l’ensemble des militants.

Sources: Minute.bf